Comment les courtiers crédits se rémunèrent-ils ?

Les courtiers crédits sont des professionnels qui servent d’intermédiaires entre les emprunteurs et les organismes bancaires. Bien que certains disent que leurs prestations sont gratuites, il faut savoir qu’ils touchent quand même une rémunération. Les détails.

Rémunération d’un courtier en crédit immobilier

Un courtier en crédit gratuit ne l’est pas vraiment. En fait, l’idée est qu’il ne perçoit pas de rémunération de la part de son client mais plutôt des commissions de la part de l’organisme bancaire. C’est justement l’une des manières avec lesquelles le courtier se rémunère. On parle de commission de rémunération. Elle équivaut à environ 1% du montant du prêt que la banque accorde à l’emprunteur. Il faut savoir que la commission perçue par le courtier ne se répercute pas dans les propositions de financement pour l’emprunteur. Elle est attribuée au courtier, considérant que ce dernier est un apporteur d’affaires. La rémunération du courtier peut aussi provenir du client. Cela peut se faire de manière forfaitaire ou de l’ordre de 1% du montant accordé. Dans les deux cas, il faut savoir que le client ne paie le courtier que lorsque la demande de prêt est accordée.

Courtier crédit : avantages et inconvénients

Engager un courtier crédit peut vous aider à concrétiser rapidement votre projet immobilier. En effet, il vous épargne les va-et-vient auprès des établissements bancaires ou encore les longues heures de recherche en ligne. Le courtier crédit sera le seul interlocuteur avec qui vous allez exposer votre projet et qui va ensuite proposer votre dossier auprès des établissements bancaires. En tant que porteur d’affaires, le courtier de crédit peut vous faire bénéficier d’offres privilégiées auprès des établissements bancaires. Il va aussi négocier pour que vous ayez le meilleur taux et ce, en vous aidant à mettre en place un dossier bien ficelé. Toutefois, une fois que vous avez engagé un courtier en crédit, il vous est impossible de faire les démarches auprès d’autres organismes financiers, à moins qu’il ne fasse pas partie du réseau de votre courtier. Il est aussi très important de bien discuter du moyen de rémunération pour éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire